Accueil Contribuer Plan du site Profetice.org


 
Transformer Comedu en serveur DHCP, FTP et DNS


samedi 15 janvier 2005, par Benoît Thébaud

Serveur DHCP

Définition du terme DHCP

DHCP signifie Dynamic Host Configuration Protocol. Il s’agit d’un protocole qui permet à un ordinateur qui se connecte sur un réseau d’obtenir dynamiquement (c’est-à-dire sans intervention particulière) sa configuration (principalement, sa configuration réseau). Vous n’avez qu’à spécifier à l’ordinateur de se trouver une adresse IP tout seul par DHCP. Le but principal étant la simplification de l’administration d’un réseau.

-  Copier sur /root (par exemple) les paquetages suivants (dossier \Mandrake\RPMS du CD 1) :
dhcp-common-3.0-0.rc12.1mdk.i586.rpm
dhcp-server-3.0-0.rc12.1mdk.i586.rpm
-  Les installer avec la commande :
rpm -Uvh dhcp-common-3.0-0.rc12.1mdk.i586.rpm
rpm -Uvh dhcp-server-3.0-0.rc12.1mdk.i586.rpm

Remarque  : il est aussi possible d’installer ces paquetages à travers Webmin, Système, Composants logiciels, Installer un nouveau composant, Fichier téléchargé, Parcourir (à partir des CD d’installation) puis Installer.

-  Copier sur /etc/ le fichier dhcpd.tgz joint à cet article.
-  Le décompresser avec : tar xzvf dhcpd.tgz
-  Modifier le fichier /etc/dhcpd.conf ainsi créé :

  • ligne 8 : remplacer 193.252.19.3 (Dns Wanadoo) par votre serveur DNS
  • ligne 26 : remplacer 192.168.1.0 par le début de l’adressage IP de votre réseau et 255.255.255.0 par votre masque de sous-réseau
  • ligne 32 : indiquer la plage d’adresses désirée (range)
  • ligne 33 : indiquer votre passerelle (option routers)
    -  Rédémarrer le serveur DNS avec /etc/init.d/named restart
TGZ - 751 octets
dhcpd.conf

Serveur FTP

Introduction au protocole FTP

Le protocole FTP (File Transfer Protocol) est, comme son nom l’indique, un protocole de transfert de fichier.

Le serveur ProFtpd est déjà installé sur Comedu. Pour permettre à un utilisateur Samba d’accéder à ses fichiers en ftp, il suffit, sur la ligne consacrée à cet utilisateur dans le fichier /etc/passwd de remplacer /dev/null par /bin/bash.
Pour autoriser un accès anonyme, il faut décommenter (enlever le signe #) les lignes à partir de la ligne 37 du fichier /etc/proftpd.conf.
Vous pouvez remplacer ce fichier par le fichier proftpd.tgz joint.
Les documents à partager doivent être placés dans /var/ftp.
Rédémarrer le serveur FTP avec /etc/init.d/proftpd restart

TGZ - 1 ko
proftpd.conf

Serveur DNS

Qu’appelle-t-on DNS ?

Chaque station possède une adresse IP propre. Cependant, les utilisateurs ne veulent pas travailler avec des adresses numériques du genre 194.153.205.26 mais avec des noms de stations ou des adresses plus explicites (appelées adresses FQDN) du style http://www.commentcamarche.net/ ou webmaster@commentcamarche.net.

Ainsi, TCP/IP permet d’associer des noms en langage courant aux adresses numériques grâce à un système appelé DNS (Domain Name Service).

On appelle résolution de noms de domaines (ou résolution d’adresses) la corrélation entre les adresses IP et le nom de domaine associé.

Nous nous intéressons ici seulement à la configuration d’un serveur "cache" et non d’un serveur "de zone" bien plus complexe à mettre en place. Ainsi toutes les machines qui vont se connecter via ce serveur à l’internet vont demander la résolution d’adresse à votre serveur en interne plutôt qu’aux serveurs DNS externes, ce qui va permettre de réduire le traffic réseau sortant.

-  Copier sur /root (par exemple) les paquetages suivants (dossier \Mandrake\RPMS du CD 1) :
bind-9.2.0-0.rc3.1mdk.i586.rpm
caching-nameserver-8.1-1mdk.noarch.rpm
-  Les installer avec la commande :
rpm -Uvh bind-9.2.0-0.rc3.1mdk.i586.rpm
rpm -Uvh caching-nameserver-8.1-1mdk.noarch.rpm

-  Modifier le fichier /etc/named.conf ainsi (vous pouvez vous inspirer du fichier named.tgz joint à cet article) :

  • insérer les adresses IP de vos serveurs DNS (forwarders) après la ligne 17. Le bloc options devient donc (par exemple pour Wanadoo) :

    options {
            directory "/var/named";
    forwarders {
            193.252.19.3;
            193.252.19.4;
    auth-nxdomain no;
    };
            /*
             * If there is a firewall between you and nameservers you want ...

Suite au forum ci-après, nous conseillons de saisir la commande suivante pour vérifier si named.conf est valide : named-checkconf

-  Si la commande n’affiche rien, rédémarrer le serveur DNS avec /etc/init.d/named restart

TGZ - 668 octets
named.conf

Documents liés
  dhcpd.conf
TGZ - 751 octets
  proftpd.conf
TGZ - 1 ko
  named.conf
TGZ - 668 octets
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ] []

 

 
  Serveur Linux Comedu Comedu AD (Active Directory)

Comedu 3

Comedu 4

Comedu Réseau

Comedu Ecole

Comedu 5 AD (Bêta)

Liste de diffusion

Documentation

Formations, Animations Informatiques

Entreprises partenaires

 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Le serveur Comedu sur une Mandrake 8.2
Les matériels compatibles Comedu
Pouvoir lister les sites visités en temps réel
Un nouveau Webmail
Copies d’écran de l’installation de la Mandrake
Installation classique de la Mandrake 8.1
Installation du script Comedu 1.4 (Ancienne version)
Installer un antivirus gratuit sur le serveur
Paramétrer un onduleur Infosec sur un serveur Linux
Installer la mise à jour 1.5 sur une version 1.4



[ Haut ]